Regles Poker

Limite de pot sans limite

Il y a deux tours d’enchères, un avant le tirage et un après le tirage. Le jeu se joue avec un bouton et un ante. Les joueurs peuvent à leur tour checker, ouvrir pour le minimum ou ouvrir avec une relance. Après le premier tour d’enchères, les joueurs ont la possibilité de piocher de nouvelles cartes pour remplacer celles qu’ils ont défaussées. L’action après le tirage commence avec l’ouvreur, ou le joueur suivant continue dans le sens des aiguilles d’une montre si l’ouvreur s’est couché. La limite de pari après le tirage est le double du montant de la limite de pari avant le tirage.

Règles du tirage Jacks or Better

Une paire de valets ou mieux est nécessaire pour ouvrir le pot. Si aucun joueur n’ouvre le pot, le bouton avance et chaque joueur doit miser à nouveau, à moins que la limite d’antes n’ait été atteinte pour ce jeu particulier. (La plupart des jeux autorisent trois transactions consécutives avant les arrêts d’anteing.)

Si l’ouvreur montre de faux ouvreurs avant le tirage au sort, tout autre joueur actif a la possibilité de déclarer le pot ouvert. Cependant, tout joueur qui a initialement passé des ouvreurs n’est pas éligible pour déclarer le pot ouvert. Le faux ouvreur a une main morte et la mise d’ouverture reste dans le pot. Tout autre pari placé dans le pot par l’ouvreur peut être retiré, à condition que l’action avant le tirage ne soit pas terminée. Si aucun autre joueur ne déclare le pot ouvert, toutes les mises sont retournées sauf la première mise de l’ouvreur. La première mise et les premières antes restent dans le pot, et tous les joueurs qui ont participé à cette main ont le droit de jouer la main suivante après avoir de nouveau misé.
Tout joueur qui a légalement déclaré le pot ouvert doit prouver qu’il ouvre le pot pour gagner le pot.
Dans tous les cas, le pot joue (même si l’ouvreur montre ou déclare une main fautive) s’il y a eu une relance, deux joueurs ou plus suivent la mise d’ouverture ou si toutes les actions sont terminées avant le tirage.

Même si vous êtes all-in pour juste l’ante (ou une partie de l’ante), vous pouvez déclarer le pot ouvert si vous avez des ouvreurs. Si vous êtes all-in et que vous déclarez faussement le pot ouvert, vous perdez l’argent initial et ne pouvez pas continuer à jouer sur les transactions suivantes jusqu’à ce qu’un gagnant soit déterminé. Même si vous achetez à nouveau, vous devez attendre que le pot ait été légalement ouvert et que quelqu’un d’autre l’ait gagné avant de pouvoir reprendre le jeu.
Une fois l’action terminée avant le tirage, l’ouvreur ne peut retirer aucun pari, que la main contienne ou non des ouvreurs.

Un ouvreur peut être autorisé à récupérer une main abandonnée pour prouver les ouvreurs, à la discrétion de la direction.

Tout joueur peut demander à l’ouvreur de conserver la main d’ouverture et de la montrer après que le gagnant du pot a été déterminé.

Vous pouvez diviser les ouvreurs, mais vous devez déclarer que vous divisez et placer tous les rejets sous un jeton pour qu’ils soient exposés par le croupier après la fin de la main. Si vous déclarez que vous partagez des ouvreurs, mais qu’il est déterminé que vous n’auriez pas pu avoir d’ouvreurs lorsque votre main finale est comparée à vos écarts, vous perdez le pot.
Vous ne divisez pas les ouvreurs si vous conservez les ouvreurs. Si vous commencez par l’as, le joker, le roi, la dame de pique et le dix de trèfle, vous ne vous séparez pas si vous jetez le dix de trèfle. Vous cassez une quinte pour tirer une quinte flush royale, et ce faisant, vous avez retenu des ouvreurs (as-joker pour deux as).

Après le tirage au sort, si vous suivez la mise de l’ouvreur et que vous ne pouvez pas battre les ouvreurs, vous ne récupérez pas votre mise. (Vous avez reçu des informations sur la main de l’ouvreur qui ne sont pas gratuites.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *